Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La bataille de Cerro Gordo 18 avril 1847

Publié par Olivier Millet

La bataille de Cerro Gordo 18 avril 1847

Après avoir quitté au plus vite Vera Cruz pour échapper à la fièvre jaune qui y sévissait, Scott se trouvait devant deux options possibles pour aller sur Mexico. La première passait par Cordova puis Orizaba, la seconde vers la localité de Jalapa. Ces deux routes traversaient une petite chaîne montagneuse avant de déboucher dans la plaine de Mexico.

La première division de l'armée de Scott à partir fut celle du général Twiggs, elle est en avant-garde et en marche vers Jalapa. elle arriva devant la petite chaîne de montagne qui barrait la grande plaine avant Mexico. Cette position, nommée Cerro Gordo, est située à 80 km de Vera Cruz et est aisément défendable, elle va être le point choisi par Santa Anna pour affronter l'armée américaine.

Pour l'heure La division de Twiggs s'arrête à 5 km de la position tenue par les Mexicains et campe sur place. Elle est rejointe plus tard par une seconde division, commandée par le général Patterson. Le reste de l'armée de Scott quitte Vera Cruz le 13 avril pour rejoindre les forces américaines qui stationnent en bas des collines tenues par les Mexicains sans qu'aucun combat n'ait eu lieu. Les Mexicains semblent vouloir laisser l'initiative de l'attaque aux Américains d'autant plus qu'ils sont bien installés en hauteur derrières des fortifications établies.
Santa Anna a bien choisi sa position, Cerro gordo est un point haut au bas duquel passe la route de Jalapa, route qu'il a pris soin de couvrir à chaque virage par des pièces de canon. L'attaque frontale par un tel défilé semblant impossible aux Américains Scott entreprend de chercher une autre route pour contourner la position ennemie et envoie des officiers en reconnaissance pour trouver une autre voie d'accès. Parmi les hommes désignés un certain capitaine Robert E Lee et les lieutenants Beauregard et McClellan, des officiers qui deviendront célèbres dans la terrible guerre civile de 1861. Grâce à ces reconnaissances, une autre route est établie et achevée le 17 avril. Santa Anna de son côté ignore tout de ces préparatifs et surtout que Scott envisage une attaque pour le 18 avril.

Les Américains vont alors entreprendre de faire traverser leur hommes et surtout leurs canons par la route choisie et établie par les ingénieurs de l'armée. Cette "route" impliquait d'attacher les canons par des cordes pour les descendre puis les remonter le long des parois. Toutes ces manœuvres se font là encore sans que l'ennemi ne s'en aperçoive.
La position ennemie étant complètement tournée, quand les Américains attaquent ils tombent en premier lieu sur les troupes mexicaines tenues en réserve à l'arrière et qui du coup se retrouvent confrontées les premières à l'ennemi. La surprise est totale et rapidement les soldats mexicains lâchent pied et se débandent.

Puis les troupes situées en première ligne qui offrent peu de résistance, à l'exception d'un certain bataillon irlandais qui refuse obstinément de se rendre.

L'armée de Santa Anna est complètement battue et perd de nombreux prisonniers.

A la fin de la journée les Américains ont eu plus de 410 morts ou blessés mais les Mexicains en ont perdu 1000 et surtout 3000 prisonniers dont 5 généraux, l'artillerie et les bagages. Le désastre est total pour les Mexicains dont le reste de l'armée s'enfuit vers l'Ouest. Scott ne voulant pas risquer de tomber sur un autre point dur envoie une division sur la route de Jalapa s'assurer que personne d'autre ne leur barre la route. La division de Worth arrive face au dernier bastion, le Fort de Perote qui défend l'accès à cette route. Mais ce dernier se rend sans combat permettant aux Américains de maîtriser le difficile chemin d'accès qui conduit de Vera Cruz jusqu’à la plaine devant Mexico, plus aucun relief ne protège la capitale mexicaine de l'armée Américaine. Santa Anna a laissé passer sa meilleure chance de défendre la capitale.