Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le siège de Fort Texas 3 au 9 mai 1846

Publié par Olivier Millet

Lorsque les forces du général Zachary Taylor arrivent en face de la petite localité mexicaine de Matamoros sur les bord du Rio Grande, c'est avec pour mission de s'installer dans une zone contestée par les États-Unis et sous contrôle mexicain. Taylor et ses 3000 hommes commencèrent la construction d'un Fort le 27 mars 1846 et installèrent des troupes dans le but de faire pression sur le gouvernement mexicain au risque de déclencher de sa part une réaction militaire. Le général Mexicain Mejia, dépêché sur place, demanda le départ des troupes américaines mais il reçoit une fin de non recevoir, Taylor lui rétorquant qu'il avait le droit de s'installer ici car, pour le gouvernement des États-Unis, il s'agissait d'un territoire américain. Pendant des semaines, les Américains établissent les fortifications en montant des murs de terre d'une hauteur de plus de 4 mètres et établissent 6 bastions donnant la forme d'une étoile au fort. Un fossé de 6 m de large et 2 de profondeur entourait l'ensemble du fort dont l'unique accès se faisait au moyen d'un système à pont-levis.

Les Mexicains qui ont compris que de toute évidence les Américains ne partiront pas, décidèrent de renforcer les défenses de la ville de Matamoros et construisent à leur tour des fortifications. L'atmosphère devint particulièrement tendue et une étincelle pouvait faire rapidement dégénérer la situation en conflit ouvert entre les deux forces. Les Mexicains venaient de recevoir le général Arista qui craignait une attaque de la part des Américains et décida qu'il était urgent de faire quelque chose.

C'est exactement ce qu'attend le président J.Polk : que les Mexicains prennent l'initiative d'une attaque afin de montrer aux yeux du monde entier et surtout du Congrès à Washington, que les Mexicains sont les vrais agresseurs. Le Cassus Belli n'allait pas tarder. Il prit l'aspect d'une embuscade tendue par les Mexicains au détachement de 63 cavaliers du Capitaine Thornton.

Le détachement de dragons américains en patrouille le long du rio Grande se fait soudainement attaquer par plus de 2000 cavaliers mexicains qui en tuent 11 et capturent le reste. Seul un survivant parvient à s'échapper et à retourner à fort Texas où il va apporter la nouvelle que Polk attendait. Arista de son côté fait traverser le Rio Grande par ses hommes en mesure d'attaquer les forces de Taylor, ce dernier averti par des Texas Ranger se replie immédiatement vers Port Isabelle afin de chercher ravitaillement et renfort et laisse 500 hommes de garnison (essentiellement des hommes du 7th US regiment et des artilleurs) sous les ordres du Major Jacob Brown et quelques canons. Les Mexicains assiègent alors Fort Texas pensant en venir rapidement à bout mais le 3 mai alors que les canons d'Arista ouvrent le feu sur le fort, les canonniers américains ripostent et détruisent plusieurs pièces mexicaines, la cadence de tir et la portée supérieure des canons américains oblige Arista à replacer ses canons.

Le bruit de la canonnade s'entend jusqu’à Port Isabelle et Taylor doit rapidement décider s'il rejoint le fort immédiatement en laissant Port Isabelle, unique point de ravitaillement du secteur, sans défense ou attendre, le temps de préparer la défense de l'un et se préparer à secourir l'autre.

Du 4 au 5 mai l'artillerie mexicaine bombarde le fort sans lui causer de réels dégâts, les murs de boue déviant ou absorbant les tirs ennemis ; seul un sergent à été touché par les tirs dans le fort et les canons américains tout en économisant les munitions, continuent de répondre efficacement au feu adverse. Mais le 5 mai l'infanterie mexicaine traverse en masse le Rio Grande et se prépare à lancer un assaut alors que le sixième et dernier mur du fort n'est toujours pas terminé. Le 7 mai le Major Brown est blessé à la jambe par un boulet explosif, Les Mexicains qui tirent de trois côtés à la fois envoient des soldats pour tirer sur les défenseurs mais ces derniers sont repérés et rapidement chassés par l'artillerie du Fort. Les Américains lancent même une audacieuse sortie pour détruire des fortifications et des bâtiments ennemis. Des deux côtés, personne ne veut cesser le combat mais Taylor prévenu de la situation par un Texas Ranger qui a réussi à traverser les lignes mexicaines se tient prêt à envoyer des renforts vers Fort Texas.

Le 8 mai ayant fini ses préparations défensives de Port Isabelle, il dépêche 2300 hommes vers Fort Texas. Pendant ce temps, le capitaine Hawkins qui a pris le commandement du Fort refusa une nouvelle fois l'offre de reddition faite par les Mexicains. Le soir du 8 mai les Mexicains lèvent partiellement le siège car leurs éclaireurs leur ont annoncé qu'une importante force américaine était en route . Le 9 mai, le Major Brown meurt de ses blessures tandis que les deux forces se rencontrent dans une grande plaine près d'un lieu nommé Palo Alto.

Après la bataille de Palo Alto puis du Resaca de la Palma, le 9 mai les forces de Taylor arrivent en vue du fort qui fut renommé Fort Brown. Le siège ne fit que deux victimes parmi les Américains dont leur chef lui même. Les Mexicains eurent bien plus de morts et étaient en train de s'enfuir vers le sud, jamais plus il sne reviendraient dans cette partie du Texas.