Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

La bataille du Resaca de la Palma 9 mai 1846

Publié par Olivier Millet

Après le combat de Palo Alto, les troupes mexicaines du général Arista se replièrent vers un mouvement de terrain d'une rivière asséchée : le Resaca de la Palma. Profitant de l'abri naturel offert par le terrain, le général mexicain qui avait déjà subi des pertes sensibles lors du précédent combat, décida de s'installer en défensive pour attendre une éventuelle attaque des Américains.

Le général américain Taylor, toujours en infériorité numérique avait une première fois mis Arista en échec et l'avait contraint à adopter une posture défensive, perdant de ce fait l'initiative et la laissant aux Américains. Contre toute attente, ces derniers sans attendre de renforts, vont lancer une attaque sur la position des Mexicains , alors que ces derniers sont plus nombreux et retranchés.

Taylor dispose des 3rd, 4th, 5th et 8th régiment d'infanterie du 2nd US dragoon, de 2 batteries d'artillerie légère et du bataillon d'artillerie qui faisait office de troupes d'infanterie légère. Au total taylor disposait de presque 2200 hommes au moral élevé suite à la victoire de la veille.

Arista disposait des 1er, 4ème, 6ème et 10ème régiments de ligne ainsi que du second régiment d'infanterie légère. les 7ème et 8ème régiments de cavalerie, le bataillon de gardes-côtes de Tampico ainsi qu'un bataillon du génie et enfin le régiment de cavalerie de Mexico. soit environ 4000 hommes. Confiant dans sa position, Arista repart en arrière à son quartier général, laissant la première ligne aux ordres du brigadier général diaz.

Au matin du 9 mai, les Américains attaquent les Mexicains mais ces derniers bien positionnés font mieux que résister et la ligne américaine menace alors de flancher. Encore une fois Taylor utilise son artillerie légère pour perturber celle des Mexicains tout en leur occasionnant des pertes. Mais les artilleurs américains eurent du mal à trouver leurs cibles bien retranchées et cachées dans la végétation, ils durent même faire face à une attaque de la cavalerie mexicaine qu'ils parvinrent à repousser avec de la mitraille. L'infanterie américaine de son côté, précédée par des tirailleurs, avait également du mal à coordonner ses mouvements et entretenait un feu peu efficace contre son homologue mexicaine. Devant le peu de progrès de la bataille, Taylor envoya le capitaine Charles May et son escadron de dragons, charger la ligne mexicaine. Les cavaliers américains parvinrent à passer sur le flanc gauche des Mexicains. Ils surprirent les canonniers ennemis et leur infligèrent de nombreuses pertes, mais, trop éloignés de leurs propres troupes, les dragons américains ne purent ramener les canons ennemis dans leur ligne. Néanmoins ils avaient semé suffisamment de confusion, tout en capturant une partie de l'état-major mexicain, pour une perte d'un lieutenant et de 8 cavaliers.

Taylor, profitant du trouble installé chez son ennemi, envoya les 4th et 5th Us infantry regiment pour s'emparer des canons déjà bousculés. Les Américains chargèrent de front et de flanc puis s'emparèrent de la position ennemie. Les Mexicains ayant perdu leurs canons et étant attaqués sur un de leurs flancs commencèrent à craquer. Apprenant les progrès de l'ennemi, Arista mena personnellement une contre-attaque contre le 4th Us infantry regiment mais fut repoussé et se replia avec le reste de ses troupes.

De nombreux soldats mexicains furent capturés dans leur fuite en retraversant le Rio Grande, d'autres furent tués en passant à portée des canons de Fort Texas.

La bataille s'achevait elle avait coûté à Taylor 145 tués et blessés mais les Mexicains accusaient une perte de 160 morts, 230 blessés, 8 canons capturés.

Arista se replia vers le sud laissant Taylor s'emparer le 18 mai de la ville de Matamoros. Taylor ayant sécurisé le secteur contesté entre le Rio Grande et le Rio Nueces attendit de nouvelles instructions et des renforts avant de progresser plus avant. Les forces mexicaines, ou ce qu'il en restait quittaient définitivement le Texas, la route du Mexique dans ce secteur était désormais ouverte à l'invasion .

la charge des dragons du capitaine May, ce dernier devint un héro national suite a cet exploit ainsi qu'un grade de Lieutenant-Colonel

la charge des dragons du capitaine May, ce dernier devint un héro national suite a cet exploit ainsi qu'un grade de Lieutenant-Colonel