Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les armes de l'infanterie américaine (1)

Publié le par Olivier Millet

Les armes de l'infanterie américaine (1)

Le soldat d'infanterie américain en 1846 disposait de plusieurs types d'arme pour aller au combat. Le mousquet demeurait son arme principale capable de délivrer un tir précis à 150 mètres et au besoin, avec sa baïonnette, devenir une pique pour le corps à corps.

Ce mousquet avait peu évolué depuis la guerre de 1812, son système de mise à feu était toujours une platine à silex dont les étincelles mettaient le feu à une charge de poudre fine qui transmettait par la lumière (orifice percé dans le canon qui communiquait entre la chambre et le bassinet ) du canon, le feu du tir à la charge principale en poudre noire. Celle- ci était bourrée au fond du canon avec un morceau de papier pour la maintenir et la balle de plomb sphérique. Le canon était lisse et la balle avait donc une portée encore relativement faible et une précision médiocre.

Le système de mise à feu par percussion fut inventé en 1808 par un Français, Jean Lepage mais son développement n'intervint que dans les années 1840. Le système était aisément montable sur une platine à silex car il conservait en partie le même mécanisme. Le chien frappait une capsule de fulminate de mercure qui servait d'amorce et qui enflammait la charge principale. L'arme pouvait donc tirer par temps de pluie et ne souffrait quasiment plus de ratés.

Le Springfield M1816
D'un calibre de 0.69, le mousquet 1816 est une évolution du mousquet 1812 avec quelques améliorations comme un pontet plus court ou une baïonnette plus longue. Construits à Springfield et Harper Ferry, 675000 exemplaires furent produits entre 1816 et 1844 ce qui en fait le mousquet à platine le plus produit de l'histoire des États-Unis. Des modèles 1816 furent améliorés plus tard par la transformation du système de mise à feu à platine à silex en système à percussion. Cette arme fut utilisée durant la guerre du Mexique aussi bien par l'armée régulière que par les unités de volontaires.

Le M1822 est une amélioration du modèle 1816 dont il conserve la forme générale, le calibre et la longueur. Des améliorations concernant la bandoulière furent apportées et comme le modèle 1816, dans les années 1840 certains mousquets furent convertis avec un système de mise à feu à percussion. Son utilisation durant la guerre du Mexique fut égale à celle du M1816. Certains furent plus tard améliorés une dernière fois lors de la guerre civile en rayant le canon pour tirer la balle minié si bien sur l'état du canon, notamment son épaisseur, permettait une telle opération.

Le M1835 est également une version dérivant du M1816, le canon étant légèrement plus long mais d'un calibre identique. Ce mousquet fut un des premiers à être produit en partie par le biais de pièces interchangeable. Une manufacture d'arme pouvait donc produire des pièces qui serait en mesure d'être installées sur un mousquet produit par une autre manufacture. Le mousquet qui bénéficiera pleinement de cette standardisation fut le M1842. Dans les années 1840 1850, les M1835 furent équipés d'un système à percussion et eurent leur canon rayé. Cette arme fut intensivement utilisé durant la guerre du Mexique et plus tard la guerre de sécession.

Le M1842 fut le dernier mousquet à canon lisse produit aux États-Unis, il était également une évolution du M1816 dont il conservait l'aspect général et le calibre. Il fut le premier mousquet à être directement produit avec un système de mise à feu à percussion. Il mesurait 1.47m et pesait 4.5 kg. cette arme fut également la première à être réellement interchangeable en terme de pièces détachées ce qui facilitait grandement l'entretien et la construction de ce mousquet. Sur les 275000 modèles fabriqués certains le furent avec une garniture en laiton plutôt qu'en fer. Son canon était également légèrement plus épais dans le but de rayer son canon plus tard. Comme les modèles précédent il fut utilisé dans la guerre du Mexique et de Sécession.

Commenter cet article

HOTTE 21/09/2017 01:05

Bonsoir,

Juste une question: à quand la seconde partie sur les armes de l'infanterie américaine?

Cordialement

olivier M 26/09/2017 14:30

dès que je retrouve un peu de temps, car malgré la passion c'est terriblement chronophage toutes ces planches à réaliser. cordialement