Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le régiment des fusiliers montés ou "mounted riflemen"

Publié le par Olivier Millet

Le régiment des fusiliers montés ou "mounted riflemen"

Le régiment des fusiliers montés ou US Regiment of Mounted Riflemen.
Créé en mai 1846 dans le but d'assurer la défense des voies d’approvisionnement de l'Oregon, le régiment comportait 10 compagnies de 64 hommes.
Les officiers de cette unité furent choisis pour leur talent tactique plus que par leur affiliation avec le pouvoir gouvernemental comme cela se pratiquait trop souvent.
La guerre avec le Mexique intervint donc en plein milieu de leur mise en place et avec le besoin urgent en troupes régulières, l'unité fut réorientée vers le sud du pays.
Arrivé à la Nouvelle-Orléans, le régiment fut équipé et monté avant de rejoindre son affectation à Port isabelle afin de rejoindre l'armée d'observation du général Zachary Taylor.
Malheureusement pour le régiment, les montures furent expédiées par bateaux et beaucoup d'entre elles furent perdues lors d'accident. Le reste des chevaux fut transféré au 2nd regiment of Dragoons laissant le régiment de fusiliers montés à pied.
Détaché au profit de l'armée du général Winfield Scott pour les opérations depuis Vera Cruz sur Mexico, le régiment demeurait toujours sans monture bien que des essais furent effectués avec des chevaux locaux inaptes à transporter un cavalier et son harnachement complet ainsi que son armement.
Finalement en mai 1847, deux compagnies (la C et la I ) furent montées et servirent d'escorte à Scott lors de son entrée à Puebla le 28 mai 1847. Le reste du régiment poursuivit ses opérations à pied. Durant les combats qui accompagnèrent la prise de Mexico, le régiment se montra d'une grande bravoure tandis que les deux compagnies à cheval expérimentaient la guerre de guérilla contre les irréguliers mexicains qui menaçaient les axes de communication américains.
L'unité montra encore une grande capacité opérationnelle dans sa lutte contre les guérillas mexicaines.

L'uniforme:
Il est semblable à celui des régiments de dragons avec les exceptions suivantes :
Le pantalon bleu clair est remplacé par un pantalon de la même couleur que la tunique avec une bande noire surlignée des deux côtés par du jaune. Les boutons sont estampillés avec un R, pour rifle, au lieu d'un D, la casquette est ornée d'un aigle doré brodé accompagné de la lettre R en argent.
Les officiers portaient la tunique bleu foncé avec une écharpe de soie cramoisie par-dessous la ceinture de cuir noirci, deux insignes brodés or sur les épaules et les lacets de couleur or le long du col. La casquette était équipée d'un aigle brodé couleur or. Ils étaient armés d'un sabre de cavalerie et d'une paire de pistolets
Les hommes de troupe portaient la même tenue bleu sombre, avec des pattes d'épaule bleues surlignées de jaune, des ceintures et des baudriers en cuir blanchi avec une boucle de ceinture ovale en cuivre. Leur équipement comprenait la musette blanche, une gourde en bois de couleur bleue, un sabre de cavalerie et un mousqueton modèle 1841 de 0.54 de calibre sans baïonnette.
Les sous-officiers portaient les chevrons jaunes brodés sur le bras droit. Lors des derniers mois de la guerre certaines compagnies ou détachements furent équipés de pistolet colt à six coups et simple action.

Commenter cet article